lundi 16 novembre 2015

Gourd Banjo 2 (suite)

Suite de -la partie 1-

16 Novembre :
J'ai fait l'emplacement de la 5° corde :
Je ne suis pô vraiment satisfait :/ Notament parce que sous certains angle mon escargot ressemble à une crotte !

Sinon j'ai testé la teinte au café sur une vieille peau, j'ai utilisé l'espéce de liqueur ultra-concentré qui traine dans le petit bas de ma senseo depuis 1 an (oui je sais je suis un gros porc). Ça rend pô mal du tout, et il ya un petit coté lustré en prime. Peut'être à cause du "gras" du café accumulé ? Le genre de truc que seul une multi-décoction de café pourrait donner !?





Et j'ai testé des bandes de papiers collés à la vinylique en guise de renfort de calebasse. J'en avais une petite toute fragile qui se déformer à la main (elle s'est même fendu), aprés 4 série de collage on sent bien qu'elle est plus rigide maintenant. L'idée semble bonne donc..

Je pense essayer de tailler des renforts à l'entrée et sorti du manche dans des bouts de calebasse tiré de ce que j'ai retirer en haut (puisqu'ils ont déjà un début de courbe). Les renfort en papier se serait pour le tour de en haut.

20 Novembre :
 J'ai percé la calebasse, perceuse et cuter, j'ai laissé 1 millimétre à bouffer sur chaque bord pour la finition et me suis préparé une cale à poncer qui me permette de garder l'alignement (j'ai mis du 80 en papier de verre, la calebasse se ponce facile (pour vous donner une idée la peau extérieur et dur comme du bambou sur 1mm ensuite c'est plutôt comme du roseau) du coup c'est un peu gros, du 120 ou 150 aurrait sans doute était plus pratique). Le trou le plus grand fait 24x24 et ma cale 20x20 :
Avant d'ajuster tout bien j'ai coller des renforts découper dans les chutes de calebbase. J'ai préféré commencer à percer la calebasse avant de coller les renfort plutôt que de coller les renfort d'abord et tout percé en même temps ensuite car comme ça quand j'ajuster mes renforts je pouvais voir aussi s'il toucher bien au centre.
Pour coller j'ai utiliser une ficelle et un crayon-manivelle. Le petit serre-joint n'est là que pour donner un petit coup de main, mais en faites c'est pas lui qui sert le plus :
Aprés j'ai repercé les renfort et c'est seulement aprés que j'ai utiliser ma cale à poncer pour finir tous le monde en même temps.

Ensuite j'ai commencer à ajuster grossiérement le talon :
C'est juste pour pouvoir commencer la sculpture du talon. Une fois qu'elle donnera le contour du talon je réajjusterait la jonction.

 26 Novembre :
J'ai teinté la peau au café, la voici avant :
et aprés :


J'ai commencé la sculpture du talon.
J'ai déjà fait un brouillon en argile mais je vous le montre pô pour pô gacher la surprise et pis de toute façon la version bois et souvent moins bien faite que la version argile. 
Première étape : affuter les gouge et les ciseau.
Ensuite j'ai dessiné la face et le profil, puis j'ai dégrossi le profil à la scie :
Ensuite j'ai redessiner la face et j'ai l'ai dégrossi un peu :
Fini pour aujourd'hui...

27 Novembre :
Avancement du jour :


29 Novembre :
Aujourd'hui Pinochio commence à avoir les boules :

J'ai aussi collé (vinylique) des bandes de papier en renfort sur la calebasse.
Premiére couche de biais :
Deuxiéme, l'autre biais :
Troisiéme et dernier en long :
Ensuite j'y ai passé un coup de café pour que sa devienne beige comme le reste (m'embêtrais un peu qu'on devine le bien blanc à travers la peau).