lundi 8 février 2016

Dumbo le micocoulier

Pour mon projet de faire un bonsai avec un jeune micocoulier en pleine terre je m'étais donner quelques cobays pour tester des trucs.
Parmis eux l'un pourrait bien être finalement plus joli que celui pour lequel je test. C'est un petit rejet de souche qui s'est fait tailler et retailler jusqu'à devenir un petit boudin de noeud !
Le voici en avril dernier (2015) :


 Depuis je l'ai marcotter là où j'ai fait le traits rouge. Il a fait des racines et il est en pot depuis cette automne. Il avait repris et là il fait le dodo de l'hiver.
J'avais des photo de tout ça mais je sais pus où je les foutus.. Je rajouterai quand je les aurait retrouvé..

EDIT ça y ai retrouvé !
Le voici aprés la marcotte dans sa caisse (sans fond et avec du sac poubelle sur les parois interne pour garder l'humidité ) :


Et au sevrage :




dimanche 7 février 2016

Gourd Banjo (Fin)

 Suite de la -partie3- qui fesait suite à la -partie 2- qui fesait suite à la -partie 1-



7 Fevrier :
Finite !
2 couches d'huile d'olive et cire pour la finition. J'ai également remis un coup de "concentré de liqueur de café senseo" sur la peau.












Et le son est bon :D
Quelques petite mauvaise vibration avec la corde grave, rien de bien méchant et je pense voir comment corriger ça.
Je vous met un enregistrement dés que je trouve un micro un peu moins pourris que celui de l'ordi par défaut ...

14 Février :
Défaut repéré !
A force de jouer le chevalet glisse vers l'avant. En biais. Surtout avec la corde la plus grave (surement parce qu'elle vibre plus !?).
Je pense que ça doit venir du cordier. Il doit resserrer les cordes trop vite, avec un angle trop aigus quoi !
J'en ai donc refait un autre plus court et plus large.
Au passage je m'étais posé la question de l'alignement en hauteur qu'allait prendre le cordier, j'ai donc fait cette expérience :


Ici la vis de gauche figure la partie qui est fixé à mon pied par une corde. Tandis que la vis du centre en bas tiens la ficelle qui figure l'attache des cordes (à jouer). L'anneau à droite représente la sortie des cordes.
L'expérience montre que le tout aligne l'attache de gauche et le point de sorti à droite. Peut importe le point d'attache de la ficelle de droite.

Ensuite j'ai fait mon cordier et au moment de percé j'ai oublié de faire gaffe à ce que m'avait appris l'expérience !
Rien de grave mais ça aurrait était plus jolie si j'y avait fait gaffe.

Comme ça manquait encore un peu de sculpture tout ça j'ai sculptait et pyrograver ce nouveau cordier :


A l'arrière pour faciliter le changement des cordes j'ai creuser des sillons qui débouchent sur les trous :